Aides financières pour changer de chaudière en 2020

Changer sa chaudière n’est pas un acte anodin, surtout en termes de budget… ! Pourtant, un jour, changer de chaudière devient inévitable. Et ce jour-là, nous sommes tous un peu (beaucoup) perdus. On a entendu parler d’aides… mais lesquelles ? Quelles sont les Aides financières pour changer de chaudière en 2020 ?Crédit d’impôt, ANAH, etc.. Y a-t-on droit ? 

Et lorsque l’on commence à se renseigner, que constate-t-on ? Des changements sont prévus en 2020 ! Ça se complique… 

Ce n’est en effet pas si simple de s’y retrouver entre le « avant », le « maintenant », et… le « après ». Voici quelques explications, lesquelles, nous l’espérons, vous aideront à comprendre les nouveaux dispositifs mis en place par l’État en application de l’article 15 de la loi de finances 2020. 

Mais en avant-propos, pourquoi aujourd’hui vous conseille-t-on une chaudière à condensation ?

Lors du remplacement de votre chaudière, il vous sera systématiquement proposé l’installation d’une chaudière à condensation. Mais pourquoi ?

Déjà, sachez que désormais, seuls certains dispositifs sont éligibles à des aides financières, et les chaudières à condensation en font partie… C’est déjà, avouons-le, une bonne raison.

Ensuite, et bien évidemment, ce sont pour leurs performances qu’elles sont aujourd’hui quasiment imposées. Parmi les avantages des chaudières à condensation, citons :

  • Un impact sur l’environnement qui est diminué. En effet, et compte tenu de son fonctionnement, le rejet en CO2 est considérablement réduit.
  • Un bien meilleur rendement, ce qui se concrétise par des économies notables sur la facture de gaz ou de fioul.
  • Une gamme très étendue, tant en look qu’en fonctionnement (elles fonctionnent aussi bien avec le gaz qu’avec le fioul).

Certes, le coût à l’achat est plus élevé, mais tous les utilisateurs s’accordent pour dire qu’avec les économies réalisées, on s’y retrouve rapidement. Par ailleurs, et sous certaines conditions, vous pouvez… encore… bénéficier des Aides financières pour changer de chaudière en 2020 pour remplacer votre chaudière.

2020 : Une année charnière pour les aides financières en cas de changement de chaudière

Avant le 1er janvier 2020, les aides consistaient en :

  • Un Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITE) pour tous les particuliers. En effet, depuis 2014, l’État accordait aux ménages qui engageaient des travaux d’amélioration énergétique de leur résidence, un avantage fiscal d’un montant correspondant à 30 % des dépenses engagées. Ces 30 % pouvaient être déduits directement de vos impôts (sous forme de crédit d’impôt, et sous certaines conditions notamment en termes de montant de dépenses engagées).
  • Une aide de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) pour les ménages aux revenus modestes et très modestes.
  • L’éco-prêt à taux zéro.
  • Des aides « coup de pouce ».
  • Une TVA à 5,5 %.

Depuis 1er janvier 2020, ces aides se transforment :

  • Pour les ménages aux revenus modestes et très modestes :
    • En une prime appelée « Ma Prime Rénov ». La différence essentielle étant que les ménages concernés ne bénéficieront plus du CITE mais d’une prime globale. La prime tient compte, bien sûr, de ce manque à gagner.
  • Pour les autres ménages :
    • En un nouveau CITE, crédit d’impôt qui sera forfaitaire, en fonction des revenus du ménage, et qui dépendra du type de travaux engagés. 

L’éco-prêt à taux zéro, les aides « coup de pouce » et la TVA à 5,5 % sont maintenus en l’état.

Les prérequis pour prétendre aux aides pour changer sa chaudière

Que vous fassiez partie de ceux qui sont éligibles à MA PRIME RENOV ou au nouveau CITE, les aides pour financer votre nouvelle installation ne vous seront accordées que :

  • Dans le cadre de l’installation d’une chaudière dans une résidence principale dont les travaux ont été achevés depuis plus de 2 ans.
  • Si les travaux sont réalisés par des professionnels qualifiés RGE. Professionnel qui doit avoir effectué une visite préalable du logement concerné. La date de la visite doit d’ailleurs être mentionnée dans la facture.

Que retenir de MA PRIME RENOV pour remplacer sa chaudière ?

Une prime allouée aux revenus modestes et très modestes

Comme dit précédemment, « ma prime renov » s’adresse aux ménages aux revenus modestes et est conditionnée à des plafonds de ressources. Ces derniers diffèrent selon que vous habitez en Île de France ou ailleurs.

Vous trouverez ces montants dans ce document p. 4. À titre d’exemple, si vous habitez en province, et que votre ménage est constitué de 3 personnes, vous pouvez prétendre, en 2020, à « Ma Prime Rénov », si vos revenus annuels n’excèdent pas 33 547 € (cas des revenus modestes) et 26 170 € (cas des revenus très modestes).

Au-delà de ces revenus, vous ne pouvez prétendre qu’au nouveau CITE.

Quel est le montant de Ma Prime Renov ?

Le montant de la prime pour une chaudière à condensation est de :

  • 1 200 € pour les revenus très modestes.
  •    800 € pour les revenus modestes.

Comment la demander ?

Pour faire valoir cette prime, vous devez en faire la demande sur le site : https://www.maprimerenov.gouv.fr/

Que retenir du CITE pour remplacer sa chaudière ?

Un CITE forfaitaire fonction des ressources et du type de travaux

Le crédit d’impôt permet de déduire une partie des dépenses engagées de votre impôt sur le revenu. Désormais, le montant varie selon vos revenus et selon le type de travaux engagés. L’objectif de ce changement de système, vous l’aurez compris, est de le rendre socialement plus juste. Il semble en effet plus équitable, de bénéficier d’un crédit d’impôt plus généreux si les ressources sont moindres.

Pour y prétendre, des conditions d’obtention en fonction des ressources ont été fixées. Vous les trouverez ce document p. 5.

Quel est le montant du CITE ?

Le CITE 2020 est calculé selon un forfait par type de travaux sans pouvoir dépasser 75 % de la dépense effectuée. Vous pouvez consulter les conditions de ressources et les montants sur le site du ministère de l’économie (cliquez ici).

À noter que le CITE sera définitivement supprimé en 2021.

Quid des travaux engagés en 2019 et qui se terminent en 2020 ?

Durant cette période transitoire, les particuliers qui étaient éligibles au CITE de 2019 pourront encore en bénéficier en 2020, sous les mêmes conditions qu’en 2019, sous réserve qu’ils aient :

  • Signé leur devis en 2019.
  • Réglé un acompte en 2019.

Vous voulez changer votre chaudière ?

Alors, n’hésitez pas à nous contacter. Avec plus de 50 000 interventions par an et un indice de satisfaction de nos clients qui approche les 98 %, nous nous ferons un plaisir de vous renseigner et de vous accompagner non seulement dans vos démarches mais surtout dans vos travaux ! À bientôt !