Chaudière à condensation gaz

Remplacement d’une chaudière à condensation gaz

Votre chaudière à gaz basse température a pris de l’âge et commence à montrer quelques signes de faiblesse. De plus, votre contrat de maintenance a encore augmenté ! Vous savez au fond de vous que vous allez bientôt devoir remplacer votre chaudière à gaz. Mais compte tenu du coût… vous avez tendance à reculer l’échéance… Jusqu’au jour où vous allez être au pied du mur, car votre chaudière aura rendu l’âme. Et dans ce cas, outre les dépenses à engager, il faudra agir dans la précipitation, et rester parfois sans chauffage, ni eau chaude pendant de très longues journées et nuits… D’autant plus que, bien sûr, c’est toujours en hiver que notre chaudière nous lâche… La galère ! Mieux vaut donc anticiper…

Quand faut-il changer sa chaudière par une chaudière à condensation gaz  ?
Lorsqu’elle avoisine les 15 ans. Une chaudière à gaz n’est pas éternelle… Et comme nous, plus elle vieillit (aux alentours de quinze ans), plus elle montrera des signes de faiblesse. Pannes, bruits bizarres, micro-fuites, entartrage, difficultés à trouver des pièces de rechange… Factures de gaz qui augmentent sans raisons précises… et un contrat de maintenance qui coûte de plus en plus cher d’année en année. Bref, de nombreux signaux sont suffisamment évocateurs pour vous encourager à envisager le remplacement de votre chaudière à gaz et le réaliser dans de bonnes conditions. Lorsqu’elle n’est plus adaptée en termes de technologie

Les chaudières à condensation gaz « nouvelle génération » disposent d’une technologie hautement supérieure aux anciennes chaudières à gaz. À titre d’exemple, les chaudière à condensation gaz ont des rendements bien supérieurs aux anciennes chaudières. En effet, une chaudière à condensation gaz récupère, elle-même de la chaleur qu’elle réutilise grâce à son mode de fonctionnement amélioré. Les pertes thermiques sont moindres, la consommation d’énergie est diminuée, et… la facture aussi ! Lorsque l’on vous annonce une économie de 15 à 20 % sur votre facture de gaz, ce n’est pas un simple argument commercial. C’est une réalité.
Si vous avez une âme d’écologiste.De surcroît, les nouvelles chaudières rejettent beaucoup moins de CO2, d’oxyde d’azote et de dioxyde de soufre. Remplacer sa chaudière à condensation gaz est donc un acte écologique fort, respectueux de l’environnement. De plus, les chaudière à condensation gaz sont un véritable atout dans le cadre de l’établissement d’un DPE (Diagnostic de Performance Énergétique). Ce qui est important si vous envisagez la revente de votre bien immobilier, par exemple.

Quelles sont les étapes pour remplacer sa chaudière à condensation gaz  ?
Bien sûr, vous serez pris par l’envie de faire le tour du Net pour avoir une idée du budget que vous devrez engager. Alors faites attention, car comme pour tout, on voit tout et n’importe quoi sur Internet…

La solution la plus raisonnable et la moins chronophage est de faire appel à des « humains », et notamment des professionnels RGE pour vous renseigner. Ce sera, de toutes les manières, incontournable si vous voulez bénéficier des nouvelles aides mises en place au 1 er  janvier

Vous pouvez consulter notre article sur ce thème, ici. avec articles déjà
écrit. Faites établir un devis détaillé (ou plusieurs), car bien sûr, il n’y a pas que le prix de la chaudière à condensation gaz qui doit être pris en considération… ! Les grandes étapes qui vous seront facturées sont :

  • La dépose de votre ancienne chaudière à gaz
  • La pose de votre nouvelle chaudière à condensation gaz
  • La mise en fonctionnement
  • La main-d’œuvre et certaines pièces

Ainsi qu’une visite préalable. En effet, le professionnel RGE doit effectuer une visite préalable. D’une part, pour adapter le modèle de chaudière à votre logement (surface, usage, nombre de salles de bains, etc.), d’autre part pour estimer si des travaux supplémentaires sont requis pour installer votre nouvelle chaudière à gaz à condensation. À ce propos, si vous pouvez bénéficier d’aides et de subventions dans le cadre du remplacement de votre chaudière à gaz, la facture, entre autres, vous sera demandée. La date de cette visite préalable doit obligatoirement figurer sur la facture.

Quels sont les délais pour remplacer une chaudière à condensation gaz  ?
En amont du remplacement de votre chaudière
Sachez qu’une bonne partie des chauffagistes et des professionnels RGE sont particulièrement débordés de travail, notamment en hiver… puisqu’une majorité de pannes se produisent en hiver. Ensuite, et selon le prestataire que vous aurez choisi, il faut compter un certain délai pour réceptionner le nouveau matériel : la chaudière à proprement parler. Bref, vous l’aurez compris, mieux vaut anticiper le remplacement de votre chaudière à gaz…
Le changement de chaudière à condensation gaz
Là, c’est plutôt une bonne nouvelle. Si votre installation ne nécessite pas de travaux spécifiques, ce qui est le cas la plupart du temps, il faut compter une petite journée de travail pour la dépose de votre ancienne chaudière et la pose de votre nouvelle chaudière à gaz à condensation. Et sa mise en service, évidemment !

Que se passe-t-il ensuite ?
Normalement, tout fonctionne ! Même si parfois quelques jours sont nécessaires pour ajuster les réglages. Vous recevez ensuite la facture. Et, c’est à partir de ce moment-là que vous pouvez alors monter votre dossier pour recevoir les aides auxquelles vous avez droit. D’ailleurs, quelles sont les aides pour le remplacement d’une chaudière à gaz ?

Les aides et subventions depuis 1 er  janvier 2020 pour remplacer une chaudière à gaz

Les anciens dispositifs sont devenus obsolètes.
Depuis le 1 er  janvier 2020, pour les revenus modestes et très modestes, le CITE et la prime de l’ANAH ont fusionné en une prime appelée « Ma Prime Renov ». Le montant de cette prime est de 1 200 € pour les revenus les plus modestes, et de 800 € pour les revenus modestes. Si vous voulez connaître le montant de la prime à laquelle vous avez droit, c’est très simple.
Connectez-vous sur le site https://www.maprimerenov.gouv.fr/. En quelques clics, vous aurez votre réponse.
Les dispositifs, éco-prêt, prêt à taux zéro, chèque énergie… existent toujours. Si vous n’avez pas droit à « Ma Prime Rénov », vous pouvez alors bénéficier des nouvelles modalités du CITE (Crédit Impôt Transition Énergétique), qui disons-le d’emblée est moins favorable que celui auquel vous pouviez prétendre depuis 2014. Pour en savoir plus, cliquez, ici.
Sachez également, que le CITE disparaîtra définitivement au 1 er  janvier 2021. Faites appel à nos services pour remplacer votre chaudière. Les Bons Artisans sont des professionnels RGE qui ont l’habitude d’installer et de changer les chaudières à gaz. Nous avons à notre actif plus de 55 000 interventions par an. Alors si vous avez des questions, si vous avez besoin de conseils, si vous voulez un devis, n’hésitez pas à nous appeler au 09 72 54 67 67 ou à nous contacter par mail, ici.

Nos recherches les plus courantes :

chaudière à condensation fioul
chaudière à condensation atlantic
chaudière à condensation prix
chaudière à condensation gaz
chaudière à condensation principe
chaudière à condensation ventouse