Installation d’une chaudière condensation gaz

Installation d’une chaudière condensation gaz

Que ce soit dans le cadre d’un nouveau logement ou dans le cadre d’un remplacement, nous sommes quasiment tous, un jour ou l’autre, confrontés à l’achat et à l’installation d’une chaudière. De nos jours, la plupart des particuliers se tournent vers les chaudières « nouvelle génération » qui sont à la fois écologiques et économiques. Ces chaudières appelées « chaudière à gaz à condensation » sont en effet les dignes héritières de nos anciennes chaudières à gaz (ou à fioul) classiques. Quels sont les avantages des chaudières à gaz à condensation ? Quel est le prix ? Comment se passe l’installation d’une chaudière à gaz à condensation ? Quelles sont les aides de l’État ?

Les avantages de l’installation d’une chaudière condensation gaz

  • Performances élevées

Les chaudières à gaz à condensation, contrairement aux chaudières classiques, ne se contentent pas de chauffer l’eau. Elles récupèrent la vapeur de l’eau contenue dans les fumées de combustion et la réinjecte dans le circuit, permettant de glaner jusqu’à 30 % d’énergie en plus. Avec un meilleur rendement, elles sont donc plus économiques.

  • Vite rentabilisées

Si l’Installation d’une chaudière condensation gaz peut représenter un coût initial assez important, ce type de chaudière permet de réaliser d’importantes économies sur le moyen et le long terme. Les performances de la technologique par condensation diminuent significativement les factures de chauffage. De plus, les aides de l’État que vous pouvez, en outre, obtenir atténuent l’investissement. En somme, c’est un très bon rapport qualité-prix.

  • Écologiques

En produisant de la chaleur, la chaudière à condensation consomme jusqu’à un tiers de moins de combustible par rapport à une chaudière classique. Les rejets de gaz carbonique notamment, et d’autres éléments polluants, sont donc en forte diminution, ce qui représente un impact positif important sur le plan environnemental.

  • Une gamme en choix très étendue

Le marché de la chaudière à condensation offre aujourd’hui une large variété d’équipements accessibles à tous les prix, tous les combustibles (gaz ou fioul). Les prix varient selon les différentes technologies (basse température, haute température, système inverse, etc.). Les chaudières bénéficient également d’un design épuré pour rendre l’équipement « esthétique » et s’adapter ainsi au style de votre domicile. 

Le prix d’une chaudière à gaz à condensation

Pour une chaudière classique, il faut compter un prix allant de 600 € à 3 000 €. Les prix d’une chaudière gaz à condensation s’échelonnent entre 1 500 € et 8 000 €

  • La main-d’œuvre

Selon le prestataire que vous avez choisi, la main-d’œuvre pour l’installation d’une chaudière à gaz à condensation, hors fournitures, coûte entre 800 € et 2 000 €. Bien sûr, ces tarifs dépendent essentiellement de la quantité de travail à fournir. Le tarif tourne en moyenne autour de 1 000 €. Ce tarif inclut : la dépose et la prise en charge de votre ancienne chaudière, la pose de votre nouvelle chaudière et sa mise en service.

  • La maintenance

La maintenance d’une chaudière coûte au minimum 100 € par an.

Le déroulement de l’Installation d’une chaudière condensation gaz

  • Choisir un ou plusieurs professionnels RGE (indispensable pour obtenir des aides de l’État)

Seul un professionnel labellisé RGE (« Reconnu Garant de l’Environnement ») est en mesure de poser votre chaudière. En plus d’une installation dans les règles de l’art, il est une condition indispensable pour obtenir quelques aides, notamment la prime « MaPrimeRénov » et un taux de TVA préférentiel.

  • Faire réaliser une visite préalable (indispensable pour obtenir des aides de l’État)

Avant de procéder à l’installation de votre chaudière, le professionnel RGE réalise une visite préalable à votre domicile pour faire le point sur la faisabilité du chantier, l’équipement présent, l’accessibilité à la chaudière et de vous confirmer avec vous la date de l’installation. En outre, il sera disponible pour vous donner toutes les informations utiles à l’installation et à son financement, y compris les aides de l’état.

  • Faire établir un ou plusieurs devis

Il est d’usage pour tout type d’intervention de contacter plusieurs artisans. Et l’installateur de votre chaudière n’y échappe pas. Demander un devis à plusieurs chauffagistes RGE vous permet de comparer les tarifs et la qualité des prestations proposées. Les Bons Artisans sont à votre service pour réaliser votre devis. C’est, ici.

  • Choisir le prestataire et le matériel

Choisir votre prestataire RGE par devis peut également vous permettre de demander à chacun d’eux des conseils sur l’équipement à installer à votre domicile, selon son ancienneté, sa surface et vos besoins. Il faut également tenir compte du coût des équipements annexes à ajouter pour l’installation. Le professionnel vous donnera les meilleurs conseils pour faire sereinement votre choix.

  • Fixer une date pour la dépose et la pose

Vous conviendrez avec l’artisan chauffagiste RGE d’une date pour l’installation de votre chaudière et la dépose de l’ancienne. Cette opération ne dure généralement pas plus d’une journée. Rappelez-vous que cette installation doit être précédée d’une visite préalable et qu’il faut donc compter quelques semaines de délai. 

Depuis 2009, il est obligatoire de faire passer un entretien de votre chaudière. Vous pouvez opter avec un professionnel RGE pour un contrat d’entretien chaudière gaz simple, où seuls sont réalisés les points obligatoires : vérifications, nettoyage, évaluation de la teneur en monoxyde de carbone, l’entretien étant conclu par une remise (en main propre) d’une attestation d’entretien que vous pourrez envoyer à votre assureur habitation. Ce coût de cette maintenance oscillera entre 100 € et 200 € par an. Vous pouvez également opter pour un contrat d’entretien plus complet (intervention le week-end et jours fériés), le tarif pouvant alors atteindre 300 €.

Les chaudières à gaz à condensation bénéficient-elles d’une aide de l’État ?

Le 1er janvier 2020, a été créée la prime MaPrimeRénov’ qui remplace l’ancienne aide « Habiter Mieux Agilité » de l’ANAH mais aussi le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique). Ma Prime Renov est une fusion des aides précédentes.

Pour en bénéficier, le logement doit être votre résidence principale et les travaux doivent être achevés depuis plus de deux ans. L’installation doit être réalisée par un professionnel RGE. La visite préalable effectuée. Son montant dépend du coût des travaux et de votre niveau de ressources.

Pour les ménages aux revenus dits modestes et très modestes, elle peut permettre de couvrir de 69 % à 80 % du coût des travaux. Les ménages aux revenus dits intermédiaires peuvent encore profiter du CITE, qui prend, depuis le 1er janvier 2020 la forme d’un forfait. Enfin les ménages bénéficiant de revenus supérieurs ne bénéficient plus du CITE.

Alors si vous souhaitez installer ou remplacer votre ancienne chaudière par une chaudière à gaz à condensation, contactez-nous par mail ou par téléphone au 09 72 54 67 67. Nous nous ferons un plaisir de répondre à vos questions.