J’ai un bris de glace, suis-je bien assuré ?

Quand on entend parler de bris de glace, on pense tout de suite à sa voiture et à l’importance de ne pas négliger la couverture assurantielle de ce type de sinistre. Concernant l’habitation, il est vrai que l’on n’en parle jamais avec son assureur quand on contracte l’assurance multirisque habitation obligatoire de l’appartement ou de la maison que l’on vient d’acquérir ou que l’on a l’intention de louer. Est-on sûr d’être couvert en cas de sinistre ?

Vous aurez largement l’occasion de le vérifier après la lecture de cette note, mais on peut déjà écrire que quasiment tous les contrats d’assurance habitation protègent, effectivement, au minimum les portes, les fenêtres, les cloisons de verre, les vasistas et autres fenêtres de toit, etc. Pour schématiser,  elles couvrent les éléments qui vous séparent du monde extérieur ou délimitent une ou plusieurs pièces.

Par contre, il convient de bien vérifier l’étendue et le type de couverture de celles-ci et ainsi déterminer, en fonction de vos équipements si vous avez besoin d’une extension de garantie ou pas.

Comme il existe autant de types de contrats d’assurance habitation que de type de logements accessibles à la location ou à la propriété, nous allons déjà voir quels sont les éléments les plus classiques couverts de fait, et lister des équipements qui sont peut-être déjà inclus, ce sera à vous de vérifier, ou qu’il faudra inclure dans une extension de garantir à négocier avec votre assureur.

Nous reviendrons ensuite sur la manière de déclarer un bris de glace pour vous faire indemniser par votre assureur dans les meilleures conditions.

Assurance habitation, quelle couverture en cas de bris de glace ?

Comme nous l’avons vu plus haut, tout dépend de ce que stipule votre contrat d’assurance. La présence de la clause « bris de glace » devrait être, vous l’aurez compris, tout aussi voir plus importante pour l’habitation que pour la voiture. Pourtant quand le fils du voisin a envoyé son ballon au centre de notre porte-fenêtre, avons-nous  simplement pensé vérifier sa présence et donc fait jouer la garantie ? La réponse est majoritairement négative.

Il serait d’ailleurs bon que les compagnies d’assurance puissent se mettre d’accord sur une garantie et une couverture de base, car, à l’occasion de la rédaction de cette note de blog, nous nous sommes aperçus que certaines assurent un service minimum alors que d’autres étendent leur couverture de base aux vérandas, panneaux photovoltaïques, plaques vitrocéramiques, etc.

D’où l’importance de faire un point, et de demander à rajouter les extensions nécessaires à la prise en compte de vos équipements non couverts (par exemple l’aquarium ou les vitres de vos radiateurs électriques, etc.), une bonne occasion aussi, de renégocier son contrat d’assurance si vous avez connaissance que celles-ci sont incluses de base dans le contrat d’une autre compagnie.

Il vous faudra, également, être vigilants au montant de la franchise si elle s’applique et au montant maximum de remboursement.

Bris de glace, quels sont les bons réflexes ?

  •      Conseil N°1 : Veillez à sécuriser le lieu, mettre à l’abri le mobilier, couvrir et délimiter la zone de bris de glace par exemple. Prendre des photographies et lister les dommages apparents.
  •      Conseil N°2 : Ne pas oublier que comme pour tout autre sinistre, vous n’avez que 5 jours pour le signaler à votre assureur. Attention, ne remplacez aucune vitre avant de l’avoir prévenu. Faites-lui un état le plus exhaustif possible des dommages subis, envoyez-lui des photos c’est ce qui lui permettra de décider du passage ou non d’un expert.
  •      Conseil N°3 : En cas de catastrophe naturelle, la grêle par exemple, vous n’aurez pas à attendre le classement en catastrophe naturelle de l’état pour vous faire rembourser. Votre assurance multirisque habitation couvrant de base cette éventualité.

Dans tous les cas de figure, le montant de votre remboursement dépendra du montant de la franchise et de celui du plafond… Il est bon de retenir que les assureurs ne sont pas des philanthropes et donc  plus la franchise est basse et/ou le plafond de remboursement élevé, plus la prime d’assurance est élevée. On en revient donc à notre constat du début, cette question de « bris de glace », devrait être une de nos premières préoccupations lors de la signature du contrat d’assurance habitation !

Enfin, il est bon de savoir que les vitriers professionnels représentés par lesbonsartisans.fr sont très au fait des procédures en matière d’assurance « bris de glace » et disponibles pour vous procurer une déclaration de sinistre, vous établir un devis et bien évidemment, effectuer les travaux nécessaires et vous fournir les factures en bonnes et dues formes qui seront envoyées à votre assureur et déclencheront le remboursement.

NB: Vous avez besoin d’un vitrier ? Vous pouvez faire vos demandes d’intervention par le site https://www.lesbonsartisans.fr ou par téléphone au 09 72 54 67 67.