J’ai une panne d’électricité, comment réagir ?

Comme souvent, les pannes électriques tombent au plus mauvais moment, généralement le soir quand vous êtes confortablement installé au fond de votre canapé en train de regarder votre programme favori. Noir !

Cette petite mise en situation a pour but de vous faire remarquer comment il est important d’avoir un briquet à proximité ou mieux une lampe torche, quelques bougies dans un placard pas trop difficile d’accès, des fusibles, vous verrez pourquoi un peu plus loin, et d’avoir (premier conseil !) collé une étiquette avec votre numéro de contrat et le n° de téléphone de votre fournisseur d’électricité sur votre panneau électrique.  Pourquoi le mettre là ? Car c’est justement le premier endroit où vous allez devoir vous rendre avec votre briquet ou toute autre source lumineuse ne nécessitant pas d’être branchée à une prise.

Panne générale ou panne locale ?

Telle est justement la question et pour vous en assurer, il vous faut voir si le disjoncteur de votre panneau électrique est ou n’est pas en position « arrêt ».

S’il est en position « arrêt », c’est une panne locale. Dans le cas contraire, c’est une panne générale qui peut-être le résultat d’intempéries ou d’un problème technique généralisé, ou alors, vous avez oublié de payer votre facture (pensez-y, si vous voyez par la fenêtre que vos voisins ont toujours de la lumière chez eux !). Dans le cas de figure d’une panne générale, avoir noté son numéro de contrat et le numéro de votre fournisseur d’énergie sur votre tableau vous sera d’une grande utilité pour avoir des informations sur les raisons de la coupure, voire pour régulariser la situation.

Les raisons des pannes locales sont parfois plus difficiles à établir même si souvent elles sont dues à un problème de surcharge ou de court-circuit.

Coupure en cas de surcharge

En hiver, il n’est pas rare que cela se produise si vous avez branché des radiateurs électriques par exemple. Il suffit de débrancher les appareils soupçonnés d’être à la source de la panne et de remettre le disjoncteur différentiel sur la position marche. Si vous êtes équipé d’un tableau muni d’un disjoncteur à fusibles, il faudra remplacer celui qui aura fondu (vous voyez pourquoi il est utile de savoir où vous les avez rangés !) en ayant pris soin, préalablement, de débrancher les appareils électriques rattachés à celui-ci. En cas de récidive, il faudra sans doute envisager une augmentation de la puissance de votre compteur auprès de votre fournisseur d’énergie.

Coupure due à un court-circuit

Pour déterminer si une coupure est due à un court-circuit et si ce dernier est provoqué par un appareil ou une prise électrique défectueuse,  il va falloir procéder par élimination. Vous devez abaisser tous les disjoncteurs de votre panneau électrique, réarmer le compteur, et relever les disjoncteurs un par un pour isoler la pièce où se situe le problème. Ensuite, pour savoir si c’est la prise ou l’appareil qui est défectueux, il suffit de re-brancher ce dernier sur une autre prise. Si rien ne saute, c’est que c’est votre prise.

Une troisième cause de coupure locale est à vérifier en cas de déménagement récent, en effet, il est possible que votre fournisseur n’ait encore rien fait pour transférer votre abonnement, là vous aurez aussi besoin des n°  vus plus haut, et vous pourrez vous lâcher, car ils vous auront fait manquer le happy end de votre série préférée.

Attention, vous n’êtes pas un professionnel, les quelques astuces données ici, ne remplaceront, jamais, les conseils et les pratiques d’une personne dont c’est le métier. Réarmer un compteur ou un disjoncteur est « presque » à la portée de tous, changer un fusible déjà moins. Ne pas oublier qu’un court-circuit peut-être la cause d’un début d’incendie, que l’électricité ne fait vraiment pas bon ménage avec l’eau, etc. C’est pourquoi, il est important d’avoir sous la main, les coordonnées d’un professionnel. N’hésitez pas à demander conseil autour de vous pour trouver le bon.

Un petit bonus de conseils ?

Tout comme le briquet ou la lampe poche, renseigner les étiquettes du tableau électrique est une question de bon sens. Cela vous permettra ou permettra à l’électricien que vous ferez intervenir de gagner énormément de temps, et le temps, c’est de l’argent.

En cas de panne générale, bref une panne contre laquelle vous ne pouvez rien, sauf vous armer de patience, évitez d’ouvrir votre réfrigérateur ou votre congélateur. Ces derniers continueront à très bien remplir leurs fonctions pendant 4 à 6h pour le premier, et 24 à 48h pour le second (c’est une question de chargement, 24h s’il est à moitié plein).

 

NB: Vous recherchez un électricien ? Vous pouvez faire vos demandes de dépannage ou d’intervention par le site https://www.lesbonsartisans.fr ou par téléphone au 09 72 54 67 67.