Prix d’une installation de chaudière en 2020

Prix d’une installation de chaudière en 2020

Le saviez-vous ? L’installation d’une chaudière neuve dans votre domicile est une opération qui peut paraître coûteuse au premier abord, mais qui vous permettra sur le moyen terme de faire des économies significatives. D’une part, parce que les chaudières les plus récentes sont conçues pour consommer moins d’énergie. Et d’autre part, parce que, s’il s’agit d’un remplacement d’une ancienne chaudière par une chaudière à gaz à condensation, cette opération ouvre droit à des aides de l’État. Mais quel est le prix de l’installation d’une chaudière en 2020 ? Et pourquoi est-ce intéressant d’installer une chaudière en 2020 ? 

Pourquoi faire installer une chaudière en 2020 ?

Même si votre ancienne chaudière marche encore très bien, si elle a pris de l’âge (entre 12 et 15 ans, par exemple), la question de la remplacer va rapidement se poser. En effet, d’une part il faudra bien « y passer », et d’autre part, sans vous en rendre compte, vous payez de factures de gaz ou de fioul que vous pourriez nettement diminuer avec une chaudière au gaz à condensation.

Par ailleurs, les aides de l’État qui ont déjà connu des modifications au 1er janvier 2020, seront à nouveau révisées au 1er janvier 2021, et concerneront moins de personnes.

Quels sont les principaux paramètres à prendre en compte pour installer une nouvelle chaudière ?

Pour choisir votre chaudière, un grand nombre de critères doivent être évalués. Citons :

  • L’énergie utilisée : Gaz naturel, électricité, fuel, bois…
  • Le fonctionnement de la chaudière : chaudière classique ou chaudière à condensation.
  • L’eau chaude sanitaire, besoin ou non ?
  • Le modèle : préférez-vous une chaudière murale ou une chaudière au sol ?
  • La puissance de la chaudière, à évaluer selon la taille du logement.
  • L’évacuation des fumées de combustion : par ventouse ou par cheminée ?
  • La possibilité de réguler ou non la température à partir de la chaudière.
  • Le coût de la chaudière, de son installation et de son entretien.
  • Le coût global, en tenant compte des aides et des économies réalisées sur le long terme.
  • Etc.

Beaucoup s’aventurent sur le Net pour y trouver des réponses. Certes, la démarche est légitime de nos jours. Mais rien ne vaut les conseils d’un professionnel. N’hésitez pas à nous contacter ici ou par téléphone au 09 72 54 67 67 !

Pourquoi préférer installer une chaudière à gaz à condensation en 2020 ?

Les chaudières à gaz à condensation permettent, compte tenu de leur nouveau mode de fonctionnement, de minimiser la consommation d’énergie. Concrètement, là où la chaudière classique se contente de chauffer l’eau par combustion au gaz naturel, la chaudière à condensation exploite les vapeurs d’eau produites. Celles-ci, contenues dans les fumées, sont condensées, ce qui libère de la chaleur et qui permet ainsi de chauffer l’eau qui revient des chauffages.

Il est indéniable qu’une chaudière à gaz à condensation est un investissement important. Mais c’est sur le moyen terme que les bénéfices se calculent. Et ils sont loin d’être négligeables :

  • Une consommation d’énergie baissée de 30 % et par conséquent la même baisse sur la facture.
  • Une TVA moindre sur la chaudière à gaz à condensation que sur une chaudière classique.
  • Des aides de l’État et de divers organismes dans le cas d’un remplacement.

Quel est le Prix d’une installation de chaudière en 2020  ?

Selon les tarifs proposés sur des sites internet de référence, une chaudière à gaz « classique » coûte entre 500 € et 2 500 € toutes taxes comprises. Le prix d’une chaudière à gaz à condensation oscille entre 2 500 € et 8 000 € TTC. Oui, ce n’est en effet pas le même budget…

À noter que le taux de TVA appliqué aux chaudières à gaz à condensation peut varier selon l’acheteur et le type de chaudière. Pour un particulier, seul, la TVA est de 20 % à l’achat. Il est de 10 %, si vous faites acheter votre chaudière par le chauffagiste qui l’installera à votre domicile. Il passe même à 5,5 % dans le cas d’une chaudière au gaz à condensation.

Le coût de la main-d’œuvre pour l’installation d’une chaudière à gaz à condensation en 2020

La facture d’installation d’une chaudière au gaz à condensation doit prendre en compte, outre le coût de la chaudière elle-même, le prix de la main-d’œuvre qui est généralement un forfait proche de 1 000 € pour un professionnel RGE. En général, ce forfait tient compte de la dépose et de la prise en charge de votre ancienne chaudière, de la pose de votre nouvelle chaudière et de sa mise en service.

Le chauffagiste RGE peut aussi avoir besoin d’ajouter ou de remplacer des accessoires nécessaires au bon fonctionnement de la chaudière.

Enfin, la chaudière nécessite un entretien régulier et donc un contrat de maintenance sur la base d’un forfait annuel qui peut aller la première année de 80 à 200 €, selon les garanties que vous choisissez.

Par qui faire installer une chaudière à gaz à condensation ?

L’installation de votre chaudière doit impérativement être réalisée par un professionnel reconnu « RGE », un label certifié par Qualibat remis aux professionnels garants de l’environnement et qui ont suivi une formation spécifique.

L’artisan chauffagiste RGE qui installera votre chaudière bénéficie d’une baisse de la TVA lorsqu’il achète lui-même votre chaudière. Son intervention dûment approuvée vous permet de bénéficier des aides de l’état dans le financement de l’installation.

Pour des raisons de sécurité et de protection de l’environnement, l’État incite ainsi fortement l’installation des chaudières et la réalisation de leur entretien par un professionnel RGE.

Les Bons Artisans sont bien sûr qualifiés RGE.

De quelles aides peut-on bénéficier lorsque l’on fait installer une chaudière ?

Lorsqu’il s’agit d’une première installation, malheureusement, aucune aide n’est prévue.

En revanche, lorsqu’il s’agit du remplacement de votre ancienne chaudière par une chaudière à gaz à condensation (dans votre résidence principale), des aides sont attribuées selon vos revenus. Ce sont les revenus modestes et très modestes qui bénéficient des aides les plus importantes.

Depuis le 1er janvier 2020, l’État a créé une prime portant le nom de « MaPrimeRénov », qui est en fait une fusion de deux précédentes aides, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et la prime « Habiter Mieux Agilité » de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH). La demande doit être effectuée avant les travaux sur le site maprimerenov.gouv.fr.

Pour les revenus intermédiaires, le CITE a été modifié. Il est désormais forfaitaire. Pour en savoir plus, cliquez ici. À savoir : les revenus supérieurs ne bénéficient plus du CITE.

Et dès le 1er janvier 2021, de nouvelles modalités seront appliquées.

Alors si la question de changer votre chaudière vous taraude, la réponse est claire : c’est en 2020 qu’il faut faire installer votre nouvelle chaudière !